Cornaline : Son histoire, sa géologie :

Son nom vient du fruit rouge du cornouiller : cornus mas. Le latin cornu signifie corne. En effet, son bois est dur comme de la corne. Rouge sang à orange roussâtre translucides, la cornaline est une variété de calcédoine. Sa couleur est dérivée de l’oxyde de fer.

Les vertus :

Du coté des lithothérapeutes, elle conférerait la vitalité, l’estime de soi, et aussi le courage. Elle apaiserait les colériques et permettra la focalisation de l’attention. Elle favoriserait l’appétit, soulagerait les troubles alimentaires. Enfin, elle apaiserait les coupures et les écorchures et lutterait contre le rhume des foins.

Le saviez-vous ? On retrouve dès le XIV siècle avant JC des bagues égyptiennes en cornaline. Aussi, les croyances jadis lui prêtaient d’apaiser les colères, donner du courage pendant les batailles et enfin rendre les timides éloquents.

La provenance des pierres taillées de l’atelier :  l’Inde.